• E-COBOT

Financez votre projet en Cobotique/Robotique collaborative à moindre coût: suivez le guide !

Mis à jour : janv 31


Peu de PME passent le cap de la cobotique ou de la robotique collaborative par peur des coûts importants et du temps d’intégration jugé long et complexe. Pourtant, cette nouvelle technologie est moins coûteuse que la robotique industrielle classique et se met en place très facilement et rapidement. Le retour sur investissement est en moyenne d’un an.


L’engouement des industriels pour les robots collaboratifs ne repose pas uniquement sur des arguments d'ordre financier. Ces derniers accomplissent des tâches pénibles laissant ainsi aux opérateurs l'opportunité de se concentrer davantage sur des missions à plus forte valeur ajoutée, ou encore réduire les risques liés aux TMS*.


Plusieurs dispositifs ont été mis en place pour accompagner les PME dans l’implémentation de ces solutions industrielles du futur et c'est une vraie aubaine pour toute l’industrie 4.0 et plus spécifiquement le secteur de la cobotique et la robotique collaborative.


Ces initiatives permettent aux PME :

  • de tester et déployer de nouveaux moyens industriels ;

  • de mettre en œuvre de nouvelles approches de fabrication/Production, et/ou supply chain ;

  • d’accroître leurs capacités industrielles ;

  • d'acquérir des équipements et technologies de l’industrie du futur visant à améliorer la production industrielle en termes de coûts, de qualité, de performance et de flexibilité.

L’aide au financement des PME/ETI, se caractérise par une profusion d'outils et de dispositifs. On en dénombre plus d’une vingtaine à ce jour. En voici quelques-uns :


Des dispositifs nationaux :


  • Prêt Industrie du Futur - Technologies et usages du futur : Un prêt de 100 000 à 5 millions d’euros. C'est Bpifrance qui a mis en place ce "Prêt Industrie du Futur - Technologies et usages du futur". Il soutient les PME afin de moderniser leur outil de production par l'introduction de technologies du futur (l'intégration d'outils numériques dans les processus de production, le renforcement de la sécurité, et systèmes d’automatisation et de robotisation, cobotique industrielle et exosquelette, interfaces hommes-machines coopérative intelligente, etc.). Ce prêt vient en cofinancement d'un prêt bancaire classique, ou d'un apport en fonds propres réalisé par un investisseur en capital. Le montant du Prêt French Fab - Technologies et usages du futur est compris entre 100 000 € et 5 millions €. Plus d'infos, cliquez ICI

  • Le suramotissement : Un simple dossier de quelques pages à déposer par votre service comptabilité, et vous bénéficierez d’une défiscalisation de 40%. Avec la mesure du suramortissement, effective depuis le 1er janvier 2019 jusqu’à fin 2020, l’État donne aux PME françaises l’opportunité d’améliorer et/ou de rénover leurs équipements industriels à moindre frais avec une défiscalisation de 40% (qui inclut les coûts d’installation, d’intégration et de mise au point) sur le coût total d’investissement dans du matériel industriel incluant les outils de robotique et cobotique. Ce dispositif est valable uniquement aux entreprises répondant à la définition communautaire des PME : effectif inférieur à 250 personnes et CA HT annuel n'excédant pas 50 millions d'euros, soit le total du bilan annuel n'excédant pas 43 millions d'euros. Ce dispositif s'inscrit dans la continuité d'un ancien qu'on appelait "le suramortissement Macron" qui a pris fin en 2017. Ce mécanisme fiscal est donc déjà connu, mais celui-ci est un peu différent en ce qu'il ne concerne que certaines entreprises. S'il est plus ciblé que le dispositif Macron, il offre exactement les mêmes avantages. L'idée est de favoriser les plus petites entreprises.


Consultez notre fiche explicative sur le suramortissement fiscal


Des dispositifs régionaux :


Il existe bien d'autres dispositifs d'aide pour accompagner les PME, des dispositifs nationaux, mais également régionaux.


  • La Région Pays de La Loire a décidé par exemple de lancer un appel à manifestation d’intérêt « Industrie du Futur » pour permettre à un nombre important de PME/PMI de s’engager dans une démarche très concrète de modernisation de leur outil de production, réalisable à court terme. Cet appel à manifestation d’intérêt s’adresse aux entreprises exerçant majoritairement une activité de production (artisanat de production, industrie), répondant à la définition communautaire de la PME, et exceptionnellement, aux entreprises de taille intermédiaire (ETI) jusqu’à 2 000 salariés justifiant de manière précise de l’incitativité d’une aide publique. Les initiatives présentées dans le cadre de cet appel à manifestation d’intérêt porteront sur des actions de modernisation d’un outil/process de production, et notamment l’automatisation : robotique/cobotique, lignes « intelligentes », l’organisation industrielle : gestion des flux et de la supply. L’aide régionale pourra prendre la forme d’un mix subvention/prêt allant jusqu’à 400 000 € (selon les volets), toujours dans une logique de complémentarité avec des financements privés. Le dossier de candidature peut être téléchargé sur le site du Conseil Régional Pays de la Loire.

Consultez notre fiche explicative sur le financement régional Pays de la Loire


  • « Solution investissement - Industrie du futur », en région Auvergne Rhône Alpes : une subvention de 10% à 30%, selon la taille de votre entreprise . Les objectifs de ce dispositif sont de poursuivre et redonner le goût de l’entreprise, accompagner la révolution numérique et se fédérer pour permettre aux entreprises d’accéder à de nouveaux marchés porteurs. Cette aide s'adresse aux entreprises TPE/PME au sens communautaire, aux grandes entreprises situées en Auvergne Rhône-Alpes qui développent des activités de production industrielle. Les activités de services à l'industrie sont éligibles dès lors que celles-ci justifieront d'un véritable caractère innovant en termes de process de production, et qui ont un projet d'investissement permettant un saut technologique. L’aide prendra la forme d’une subvention de 10% à 30% en fonction de la taille de l’entreprise (TPE-PME et grandes entreprises). Pour que votre demande soit examinée, vous avez jusqu’au 26 février 2020 inclus pour déposer votre dossier complet sur la plateforme numérique de la Région.

  • Appel à Manifestation d'Intérêt (AMI) « Usine du futur », en région Nouvelle Aquitaine : Depuis 2014, la Nouvelle-Aquitaine a lancé un plan d’actions ambitieux en faveur du renforcement de la productivité du tissu industriel, avec pour point de départ, un panorama de la performance industrielle. L’objectif est de tendre vers l’excellence opérationnelle globale des entreprises. Ce perfectionnement combine la performance industrielle, le management des organisations, la transformation numérique et technologique, l’efficacité énergétique et environnementale ainsi que la valorisation des salariés au sein d’organisations productives, au-delà des seules notions d’exécution des tâches. C’est à destination des entreprises ou établissements industriels ayant une activité principale de production en Nouvelle-Aquitaine, quel que soit le secteur d’activités concerné, qui souhaitent s’engager dans une démarche durable d’amélioration de leur performance industrielle en agissant sur 3 leviers : La performance de l’organisation, les technologies de production à l’ère numérique et l’usine durable. Plus d’infos sur le site de la région.



D’autres dispositifs existent également en Occitanie, dans les Hauts de France, etc.

Vous avez un projet cobotique et vous êtes situé dans une autre région ? Il y’a certainement des aides pour vous.


1 - Une simple recherche sur le site https://les-aides.fr/ avec les mots clés suivants : « Industrie du futur », « Robotique, « robot », vous renseignera sur les solutions de financement.

2 - Ou contactez-nous afin d’étudier votre besoin et travailler ensemble sur votre projet. Rubrique Contact, cliquez ICI




TMS* : Les troubles musculosquelettiques des membres supérieurs et inférieurs sont des troubles de l'appareil locomoteur pour lesquels l'activité professionnelle peut jouer un rôle dans la genèse, le maintien ou l'aggravation. Les TMS affectent principalement les muscles, les tendons et les nerfs, c’est-à-dire les tissus mous.


Sources :

  • Actualités BOFIP ( Bulletin Officiel des Finances publiques Impôts) - 15/05/2019

  • www.legifiscal.fr

  • www.paysdelaloire.fr

  • www.bpifrance.fr

132 vues

6, Rue Rose Dieng-Kuntz

44306 Nantes

Copyright © E-COBOT 2020

E-COBOT est une société Nantaise crée en 2016, spécialisée en conception et intégration de solutions cobotiques et Intelligence artificielle. Notre première vocation est de garder l’homme au cœur de l’usine du futur en développant sa performance et sa valeur ajoutée. ​